Rechercher :  
 

Canis adustus 

Linguistique
Nom scientifique actuel :   Canis adustus 
     
Nom scientifique ancien :    
     
Nom francais :   Chacal à flancs rayés
     
Nom anglais :   Side-striped Jackal
     
Nom vernaculaire :  
Mubuabua (Kiluba); Museu (Kisonge); Muzéu (Kiluba du PNU); Mumbwe, Nkusa (Kitabwa & Kibemba); mu-bwabwa (Kiholoholo); Lubwala (Kikaonde); Mumbwe (Kilala, Kilamba); Mubwabwa (Tshiluba); Muumbu (Lunda)
 


 

Zoologie
Chant/cri :  
     
Caractéristiques physiques :   Le chacal à flancs rayés possède un pelage fauve grisâtre, plus foncé sur le dos que sur les flancs. Le ventre est de couleur blanchâtre. Une raie de couleur claire, parfois bordée de noir sur son bord inférieur, s'étend le long de ses flancs. Sa queue presque noirâtre se termine par une touffe blanche. Cet animal se distingue des autres chacals par sa couleur plus terne, ses pattes plus courtes et ses oreilles plus petites.
Les mâles pèsent entre 7 et 12 kg alors que les femelles n'excèdent pas 10 kg.
Leur hauteur au garrot avoisine les 40 cm.
 
     
Habitat :   Le chacal à flancs rayés aime les endroits humides. On le retrouve dans les savanes ouvertes, les prairies, les marais, les marécages et les fourrés.
Au Katanga, on le rencontre partout sauf en forêt équatoriale.  
     
Éthologie :   Le chacal à flancs rayés est un animal nocturne et d'un naturel timide. Il vit solitaire, par paire ou par petites troupes.
Les chacals vivant par paire sont territoriaux et défendent leur espace. Ces animaux communiquent beaucoup vocalement.
 
     
Régime alimentaire :   Contrairement aux idées reçues le chacal n'est pas exclusivement charognard. En fait, une grande partie de sa nourriture provient du produit de sa chasse. Il est omnivore et se nourrit d'insectes, d'oeufs, de petits reptiles, de petits mammifères et même d'antilopes lors de chasses en meute. Fruits et plantes font aussi partie de son alimentation. 
     
Reproduction :   Les chacals à flancs rayés sont monogames. Ils se reproduisent une fois par an, juste avant ou pendant la saison des pluies. Après 57 à 70 jours de gestation, la femelle donne naissance à une portée comprenant de 3 à 6 jeunes. Ceux ci sont sevrés vers 8 à 10 semaines et deviennent sexuellement matures vers 6 à 8 mois.  
     
Distribution au Katanga :   view map  
 
 
Histoire, ethnologie, sociologie
Interactions avec l'homme :   Le chacal à flancs rayés s'approche facilement des villages et des fermes où il se comporte alors en pillard. Au Katanga, il accompagne également les treks de bovidés dans leurs déplacements.  
     
Tabous :    
     
Légendes, croyances, folklore :    
     
Chasse, pêche :   Le chacal n'est chassé ni pour sa viande ni pour le sport. Il est plutôt considéré comme un nuisible et on le détruit au moyen de pièges à mâchoires ou d'appâts empoisonnés. 
     
Alimentation :   Le chacal n'est consommé par aucune ethnie du Katanga 
     
Apprivoisement, élevage :   Le chacal est probablement l'ancêtre du chien domestique, cependant on ne connaît aucun cas au Katanga de chacals apprivoisés par des villageois. 
     
Usage de la peau ou d'autres parties :    
  


Avertissement :

Cette base de données a été établie d'après des ouvrages faisant autorité et avec l'aide de scientifiques renommés. Cependant, il est certain que des erreurs doivent y figurer.

Les noms vernaculaires ont été recueillis sur le terrain et dans la littérature coloniale de la première partie du 20éme siècle. Les religieux ayant établi les premiers dictionnaires n'étaient pas forcément des naturalistes avertis et dès lors, de grossières erreurs doivent avoir été commises.

Nous invitons toute personne qui pourrait nous aider à améliorer cet outil de travail à nous contacter pour nous faire part de ses remarques et nous faire partager ses connaissances.



+  Vous êtes dans la classe : ROOT > Vertebrata (Vertébrés) > Mammalia (Mammifères) > Carnivora (Carnivores) > Canidae (chacals, lycaons)
Design by McArnolds Group SA | Development and code by AMESIS SPRL