Rechercher :  
 

Potamogale velox 

Linguistique
Nom scientifique actuel :   Potamogale velox 
     
Nom scientifique ancien :    
     
Nom francais :   Potamogale
     
Nom anglais :   Giant otter shrew
     
Nom vernaculaire :  
Kateu (Lunda), Kasabushi (Kikaonde) ; Munpanda, kankubukubu (Kibemba) ; Kapunzu (Kiluba)
 
 

Zoologie
Chant/cri :  
     
Caractéristiques physiques :   Le potamogale ressemble à une loutre. Il possède un museau large et plat couvert de nombreux poils sensoriels lui permettant de localiser ses proies dans l'eau. Il possède de petits yeux et des oreilles externes. Son corps est recouvert d'un pelage brun foncé sur le dos et presque blanc sur le ventre, et sa puissante queue conique, lui permettant de nager, présente parfois des reflets argentés. Ses pattes sont courtes et ses pieds dépourvus de palmures. Il mesure jusqu'à 65 cm de long (dont 30 cm pour la queue) et pèse jusqu'à 1 kg.  
     
Habitat :   Environnements aquatiques tels que rivières, ruisseaux et marais.
Très commun le long des rivières torrentueuses qui descendent des hauts plateaux katangais. 
     
Éthologie :   Le potamogale est un animal nocturne. Durant la journée, il se réfugie dans des terriers creusés le long de cours d'eau, tapissés de feuilles séchées et dont l'entrée se trouve sous eau. Lorsqu'il est à la recherche de sa nourriture, le potamogale prend souvent des pauses afin de faire sa toilette.
C'est un excellent nageur.  
     
Régime alimentaire :   Poissons, crustacés (surtout crabes), mollusques, grenouilles et insectes. Peut consommer jusqu'à 25 crabes en une seule nuit. On retrouve des morceaux de carapace dans ses déjections qu'il accumule souvent sur des pierres émergées de la rivière. 
     
Reproduction :   On ne connaît que très peu sur la reproduction des potamogales. Les mâles se déplacent sur de longues distances afin de trouver une partenaire avec laquelle s'accoupler. Les femelles étudiées jusqu'à présent portaient souvent des jumeaux.  
     
Distribution au Katanga :   view map  
 
 
Histoire, ethnologie, sociologie
Interactions avec l'homme :   Aucune 
     
Tabous :    
     
Légendes, croyances, folklore :   Les Bemba affirment que le potamogale donne le signal de la migration aux petits siluridés qui fraient dans les plaines inondables des hauts plateaux katangais. 
     
Chasse, pêche :   Pris au piège 
     
Alimentation :   Sa chair est consommée. 
     
Apprivoisement, élevage :    
     
Usage de la peau ou d'autres parties :    
  


Avertissement :

Cette base de données a été établie d'après des ouvrages faisant autorité et avec l'aide de scientifiques renommés. Cependant, il est certain que des erreurs doivent y figurer.

Les noms vernaculaires ont été recueillis sur le terrain et dans la littérature coloniale de la première partie du 20éme siècle. Les religieux ayant établi les premiers dictionnaires n'étaient pas forcément des naturalistes avertis et dès lors, de grossières erreurs doivent avoir été commises.

Nous invitons toute personne qui pourrait nous aider à améliorer cet outil de travail à nous contacter pour nous faire part de ses remarques et nous faire partager ses connaissances.



+  Vous êtes dans la classe : ROOT > Vertebrata (Vertébrés) > Mammalia (Mammifères) > Insectivora (Insectivores) > Potamogalidae (potamogales)
Design by McArnolds Group SA | Development and code by AMESIS SPRL