Rechercher :  
 

Cypsiurus parvus brachypterus + ssp. Myochrous 

Linguistique
Nom scientifique actuel :   Cypsiurus parvus brachypterus + ssp. Myochrous 
     
Nom scientifique ancien :   Cypsiurus parvus myochrous 
     
Nom francais :   Petit martinet des palmes
     
Nom anglais :   African Palm Swift
     
Nom vernaculaire :  
Kamimbi (Kiluba-PNU) ; kamimbi (Kibemba) ; kamimbi (Kiluba) ; kandindi ka ku mabue a ngaji (Tshiluba)
 
 

Zoologie
Chant/cri :  
     
Caractéristiques physiques :   Ce martinet se distingue par sa petite taille, son plumage uniformément gris-brun, sa queue très échancrée et ses ailes longues et fines. C’est le martinet le mieux caréné pour le vol.  
     
Habitat :    
     
Éthologie :   On peut l’observer en petites bandes se mêlant parfois à d’autres martinets. 
     
Régime alimentaire :    
     
Reproduction :   Inféodé aux palmiers, cet oiseau colle son nid à la face inférieure d’une palme. Les œufs sont collés dans le nid en position verticale et l’oiseau couve en position verticale, accroché au nid. Lorsque les poussins éclosent, ils sont collés dans le fond du nid pour éviter qu’ils ne soient éjectés par les coups de vent. Chez nous la nidification a lieu entre février et novembre avec un pic en août et septembre. Cet oiseau a appris à utiliser les constructions humaines pour y ériger son nid ce qui peut laisser penser que son aire de répartition pourrait encore s’étendre.  
     
Distribution au Katanga :   view map  
 
 
Histoire, ethnologie, sociologie
Interactions avec l'homme :    
     
Tabous :    
     
Légendes, croyances, folklore :    
     
Chasse, pêche :    
     
Alimentation :    
     
Apprivoisement, élevage :    
     
Usage de la peau ou d'autres parties :    
  


Avertissement :

Cette base de données a été établie d'après des ouvrages faisant autorité et avec l'aide de scientifiques renommés. Cependant, il est certain que des erreurs doivent y figurer.

Les noms vernaculaires ont été recueillis sur le terrain et dans la littérature coloniale de la première partie du 20éme siècle. Les religieux ayant établi les premiers dictionnaires n'étaient pas forcément des naturalistes avertis et dès lors, de grossières erreurs doivent avoir été commises.

Nous invitons toute personne qui pourrait nous aider à améliorer cet outil de travail à nous contacter pour nous faire part de ses remarques et nous faire partager ses connaissances.



+  Vous êtes dans la classe : ROOT > Vertebrata (Vertébrés) > Aves (Oiseaux) > Apodiformes > Apodidae (martinets)
Design by McArnolds Group SA | Development and code by AMESIS SPRL