Rechercher :  
 

Mellivora capensis 

Linguistique
Nom scientifique actuel :   Mellivora capensis 
     
Nom scientifique ancien :    
     
Nom francais :   Ratel
     
Nom anglais :   Honey Badger
     
Nom vernaculaire :  
Nyegere (Kiswahili); Kambole, Kankwa (Kikaonde); Kibule ou Kambole (Kilala); Kambole (Kilamba) ; cimbulu (Kitshok); chibudi, kamboli (Lunda) cibuli (Kibemba)
 


 

Zoologie
Chant/cri :  
     
Caractéristiques physiques :   Le ratel est un animal robuste et trapu, mesurant 25 cm au garrot, 110 cm de long (dont 30 cm pour la queue) et pesant environ 11 kg. Ses pattes sont courtes et munies de grandes griffes. Ses oreilles petites. Sa queue est courte, touffue et souvent dressée sur son dos.
Son pelage est court. Le dessus de son corps est blanc alors que ses flancs, et son ventre sont noirs.  
     
Habitat :   Savanes, forêts.
Pas rare au Katanga, son observation est cependant exceptionnelle car l'animal est de moeurs nocturnes. 
     
Éthologie :   Les ratels vivent en solitaire, par couples ou par petits groupes. Ils sont nocturnes. Ils sont courageux et attaquent les intrus ainsi que des proies de grandes tailles.
Lorsqu'il est attaqué, le ratel éjecte des secrétions anales malodorantes.
L'aspect le plus curieux du comportement du ratel est l'association symbiotique entre celui-ci et l'indicateur. Ce petit oiseau conduit le ratel aux ruches et les deux animaux se partagent le festin. Le ratel est protégé des piqûres d'abeilles par son épaisse couche de graisse et sa peau coriace.  
     
Régime alimentaire :   Omnivore, se nourrissant de rongeurs, de serpents, d'araignées, de petites antilopes, d'oeufs, de racines, de fruits, de miel, de larves d'abeilles et de charognes.  
     
Reproduction :   Après 180 jours de gestation, la femelle donne naissance à une portée comprenant 1 à 4 petits. 
     
Distribution au Katanga :   view map  
 
 
Histoire, ethnologie, sociologie
Interactions avec l'homme :   Aucune 
     
Tabous :   Chez les Bemba, Les chasseurs de miel doivent l’appeler le chasseur et non par son nom. Les enfants ne peuvent pas prononcer son nom tôt le matin sinon il ne faut pas leur donner à manger. L’animal est censé éloigner la nourriture.
On ne peut pas ramener la tête d’un ratel au village. Lorsqu’on le chasse il ne faut pas se fâcher sur lui car il développe assez de rage pour tous.
 
     
Légendes, croyances, folklore :   Certains pensent que c’est un mauvais présage de le voir en train de piller une ruche et de se nourrir de miel.
Connu pour être coriace et difficile à tuer avec un cuir dur à percer.
Le guérisseur l’utilisera dans ses charmes pour donner santé et vigueur à un enfant malade et placé sur des incisions chez un homme faible pour lui donner de la force.
Connu pour son goût pour le miel, les chasseurs de miel en mangeront ou en mettront sur des incisions pour acquérir son pouvoir de trouver les ruches.
Son endurance est également à l’origine d’un charme pour ne pas sentir le poids des charges lors des longs voyages.
 
     
Chasse, pêche :   Ne fait pas l'objet d'une chasse spécifique 
     
Alimentation :   Sa viande est consommée 
     
Apprivoisement, élevage :    
     
Usage de la peau ou d'autres parties :   Son cœur est séché, broyé, moulu et mélangé aux graines à semer. On pense ainsi donner aux graines la même force de vie que celle du ratel. 
  


Avertissement :

Cette base de données a été établie d'après des ouvrages faisant autorité et avec l'aide de scientifiques renommés. Cependant, il est certain que des erreurs doivent y figurer.

Les noms vernaculaires ont été recueillis sur le terrain et dans la littérature coloniale de la première partie du 20éme siècle. Les religieux ayant établi les premiers dictionnaires n'étaient pas forcément des naturalistes avertis et dès lors, de grossières erreurs doivent avoir été commises.

Nous invitons toute personne qui pourrait nous aider à améliorer cet outil de travail à nous contacter pour nous faire part de ses remarques et nous faire partager ses connaissances.



+  Vous êtes dans la classe : ROOT > Vertebrata (Vertébrés) > Mammalia (Mammifères) > Carnivora (Carnivores) > Mustelidae (loutres, ratels, ...)
Design by McArnolds Group SA | Development and code by AMESIS SPRL