Rechercher :  
 

Hieraaetus spilogaster 

Linguistique
Nom scientifique actuel :   Hieraaetus spilogaster 
     
Nom scientifique ancien :   Hieraaetus spilogaster 
     
Nom francais :   Aigle de Bonelli
     
Nom anglais :   African Hawk Eagle
     
Nom vernaculaire :  
Aigle = cimini (Kiluba) ; aigle = Muyumba, mumba, kabembe,kibaba (Kisonge); aigle = mpungunyunyu (Tshiluba); aigle = ewango, engondo, lilelembe (Lingala) ; eagle = chisandankanga (Lunda)
 
 

Zoologie
Chant/cri :  
     
Caractéristiques physiques :   Vu du dessus ses ailes sombres terminées par des zones claires pourraient le faire confondre avec l’aigle huppé mais son ventre blanc moucheté le distingue de ce dernier qui a le ventre sombre. La différence avec l’aigle-autour de Ayres réside en vol dans les dessous entièrement striés du dernier.
Posé, l’aigle de Bonelli ressemble assez à l’aigle-autour de Ayres si ce n’est qu’il a des plumes entièrement blanches aux pattes et que sa taille est plus grande.
 
     
Habitat :   Commun au Katanga, cet aigle ne fréquente pas les plaines dégagées. L’espèce katangaise est sédentaire.  
     
Éthologie :   C’est un véritable oiseau de forêt claire. Redoutable voleur de poulets dans les villages, il niche dans les arbres et pas dans les rochers.  
     
Régime alimentaire :   On a pu observer cet oiseau se nourrissant des proies suivantes: pintade, singe vert et python, toutes proies qu'il avait probablement tué lui-même. 
     
Reproduction :    
     
Distribution au Katanga :   view map  
 
 
Histoire, ethnologie, sociologie
Interactions avec l'homme :    
     
Tabous :    
     
Légendes, croyances, folklore :    
     
Chasse, pêche :    
     
Alimentation :    
     
Apprivoisement, élevage :    
     
Usage de la peau ou d'autres parties :    
  


Avertissement :

Cette base de données a été établie d'après des ouvrages faisant autorité et avec l'aide de scientifiques renommés. Cependant, il est certain que des erreurs doivent y figurer.

Les noms vernaculaires ont été recueillis sur le terrain et dans la littérature coloniale de la première partie du 20éme siècle. Les religieux ayant établi les premiers dictionnaires n'étaient pas forcément des naturalistes avertis et dès lors, de grossières erreurs doivent avoir été commises.

Nous invitons toute personne qui pourrait nous aider à améliorer cet outil de travail à nous contacter pour nous faire part de ses remarques et nous faire partager ses connaissances.



+  Vous êtes dans la classe : ROOT > Vertebrata (Vertébrés) > Aves (Oiseaux) > Ciconiiformes (Sibley) > Accipitridae (vautours, buses, aigles, etc.)
Design by McArnolds Group SA | Development and code by AMESIS SPRL