Rechercher :  
 

Phalacrocorax africanus africanus 

Linguistique
Nom scientifique actuel :   Phalacrocorax africanus africanus 
     
Nom scientifique ancien :   Phalacrocorax africanus africanus 
     
Nom francais :   Cormoran pygmée africain
     
Nom anglais :   Long-tailed Cormorant, Reed Cormorant
     
Nom vernaculaire :  
Musofi (Kiluba); kakonko, Mulondwe (Kilamba) akatofio, inondo et kakonko (Kibemba) ; kandubu (Tshiluba); Kitabwa: musobo, musombo (Kitabwa) ; mulondu, kasafu (Lunda)
 


 

Zoologie
Chant/cri :  
     
Caractéristiques physiques :   Plus petit que le grand cormoran du Cap, il est entièrement noir à l’âge adulte (les jeunes ont le ventre et le menton blanc sale). Les yeux sont rouges. Les adultes en période nuptiale ont une petite huppe de plumes sur le front.  
     
Habitat :   Très commun partout où il y a de l’eau. Bien que peu grégaires on a parfois observé des rassemblements de plusieurs milliers d’individus sur le lac Upemba. 
     
Éthologie :   Ils sont moins grégaires que leurs cousins. Ces oiseaux pêchent des poissons qu’ils attrapent en plongée. Souvent considéré par les pisciculteurs comme le propagateur de la diplostomiase, maladie parasitaire qui rend les poissons aveugles. Aiment à percher avec les ailes étendues. On ne sait pas avec certitude pourquoi ils adoptent cette attitude. Ce ne serait pas nécessairement pour se sécher les ailes vu qu’ils prennent parfois cette pose avant toute plongée, alors qu’ils sont parfaitement secs.  
     
Régime alimentaire :    
     
Reproduction :    
     
Distribution au Katanga :   view map  
 
 
Histoire, ethnologie, sociologie
Interactions avec l'homme :    
     
Tabous :    
     
Légendes, croyances, folklore :    
     
Chasse, pêche :    
     
Alimentation :    
     
Apprivoisement, élevage :    
     
Usage de la peau ou d'autres parties :    
  


Avertissement :

Cette base de données a été établie d'après des ouvrages faisant autorité et avec l'aide de scientifiques renommés. Cependant, il est certain que des erreurs doivent y figurer.

Les noms vernaculaires ont été recueillis sur le terrain et dans la littérature coloniale de la première partie du 20éme siècle. Les religieux ayant établi les premiers dictionnaires n'étaient pas forcément des naturalistes avertis et dès lors, de grossières erreurs doivent avoir été commises.

Nous invitons toute personne qui pourrait nous aider à améliorer cet outil de travail à nous contacter pour nous faire part de ses remarques et nous faire partager ses connaissances.



+  Vous êtes dans la classe : ROOT > Vertebrata (Vertébrés) > Aves (Oiseaux) > Ciconiiformes (Sibley) > Phalacrocoracidae (cormorans)
Design by McArnolds Group SA | Development and code by AMESIS SPRL