Rechercher :  
 

Ichneumia albicauda 

Linguistique
Nom scientifique actuel :   Ichneumia albicauda 
     
Nom scientifique ancien :    
     
Nom francais :   Mangouste à queue blanche
     
Nom anglais :   White-tailed Mongoose
     
Nom vernaculaire :  
Nkema (Kikaonde); incema (Kilamba); nkeyama (Lunda) ; Kantyanana (Kitshok) ; Karambago, nguchiro (Kiswahili)
 


 

Zoologie
Chant/cri :  
     
Caractéristiques physiques :   La mangouste à queue blanche mesure environ 100 cm de long (dont 40 cm pour la queue) et pèse environ 4 kg. Son pelage hirsute est gris brunâtre ou jaunâtre et est parsemé de longs poils noirs. Ses pattes sont relativement longues et sa face allongée. Sa queue est touffue, foncée à la base puis blanche jusqu’à son extrémité.  
     
Habitat :   Forêts, savanes, plaines (surtout près de l’eau et sous des endroits couverts tels que fourrés denses).
L'exemplaire figuré fut capturé à Lusinga dans le parc Upemba. 
     
Éthologie :   La mangouste à queue blanche est un animal nocturne et essentiellement solitaire. Durant la journée, elle se réfugie et se repose dans des terriers abandonnés ou sous des fourrés denses. Elle émet plusieurs vocalisations et aboie fortement lorsqu’elle est en colère. Lorsqu’elle se sent en danger, elle se défend à l’aide de ses sécrétions anales nocives.
Son espérance de vie est d’une dizaine d’années.  
     
Régime alimentaire :   Insectes, rongeurs, amphibiens, reptiles, oeufs, crabes, mollusques, fruits. 
     
Reproduction :   Les mangoustes à queues blanches atteignent leur maturité sexuelle vers l’âge de 2 ans.
Après environ 2 mois de gestation, la femelle donne naissance à une portée de 1 à 4 petits. 
     
Distribution au Katanga :   view map  
 
 
Histoire, ethnologie, sociologie
Interactions avec l'homme :    
     
Tabous :    
     
Légendes, croyances, folklore :    
     
Chasse, pêche :    
     
Alimentation :    
     
Apprivoisement, élevage :    
     
Usage de la peau ou d'autres parties :    
  


Avertissement :

Cette base de données a été établie d'après des ouvrages faisant autorité et avec l'aide de scientifiques renommés. Cependant, il est certain que des erreurs doivent y figurer.

Les noms vernaculaires ont été recueillis sur le terrain et dans la littérature coloniale de la première partie du 20éme siècle. Les religieux ayant établi les premiers dictionnaires n'étaient pas forcément des naturalistes avertis et dès lors, de grossières erreurs doivent avoir été commises.

Nous invitons toute personne qui pourrait nous aider à améliorer cet outil de travail à nous contacter pour nous faire part de ses remarques et nous faire partager ses connaissances.



+  Vous êtes dans la classe : ROOT > Vertebrata (Vertébrés) > Mammalia (Mammifères) > Carnivora (Carnivores) > Herpestidae (mangoustes)
Design by McArnolds Group SA | Development and code by AMESIS SPRL