Rechercher :  
 

Rhynchocyon cirnei 

Linguistique
Nom scientifique actuel :   Rhynchocyon cirnei 
     
Nom scientifique ancien :    
     
Nom francais :   Macroscélide tacheté
     
Nom anglais :   Giant elephant-shrew; Checkered elephant shrew; Checkered sengi
     
Nom vernaculaire :  
Isengi (Lunda) ; tondo wa mbala (Kibemba) ; Njule (Kiswahili)
 
 

Zoologie
Chant/cri :  
     
Caractéristiques physiques :   Le macroscélide tacheté est l'un des plus grands macroscélides, mesurant entre 30 et 55 cm de long (dont 18 à 24 cm pour la queue) et pesant entre 410 et 550 g. Son pelage varie de beige à brun jaune ou brun foncé. Sur son dos il y a alternance de noisette et de blanc-cassé, et des lignes foncées sont présentes sur ses flancs. Ses pattes postérieures sont plus longues que ses pattes antérieures. Ses pieds antérieurs sont munis de trois griffes utilisées pour creuser des petits trous dans le sol. Sa queue est longue et effilée et des glandes à odeur sont présentes près de l'anus. Son nez est allongé et sa langue est longue. Sa "trompe" qui bouge sans arrêt et rapidement de manière circulaire est utilisée comme un organe sensoriel et un outil.
Leur espérance de vie est estimée à 4 ou 5 ans. 
     
Habitat :   Plaines, forêts tropicales de montagne, prairies d'herbacées, prairies d'arbustes, forêts claires et forêts riveraines.  
     
Éthologie :   Bien que parfois nocturne, cet animal est principalement actif durant la journée. Ne sachant ni creuser ni grimper, cet animal se repose durant la nuit dans un nid fait de feuilles placées dans un creux.
Les macroscélides tachetés vivent en paires ou en petit groupe sur un territoire commun. Bien que partageant le même territoire, le mâle et la femelle défendent leur territoire séparément. Afin de maintenir le contact, les membres d'un même groupe vocalisent constamment. Lors de l'approche d'un prédateur ou d'un autre danger, ils tapent leur pieds ou leur queue au sol afin d'alarmer les autres membres du groupe.  
     
Régime alimentaire :   Invertébrés tels que fourmis, centipèdes, vers de terre, termites, sauterelles, chenilles, coccinelles et leur larves; petits mammifères; grenouilles; mollusques; oiseaux et oeufs d'oiseaux.  
     
Reproduction :   Les femelles peuvent donner naissance 4 à 5 fois par an. Après une période de gestation de 42 jours, la mère macroscélide donne naissance à une portée de un à trois jeunes. Elle est capable d'allaiter lors de sa gestation. Les jeunes macroscélides tachetés naissent avec des poils et restent dans leur nid pendant 2 semaines. Ils sont alors sevrés, mais restent avec leur parents jusqu'à ce qu'ils aient trouvé un territoire et un partenaire (période durant 5 à 10 semaines).


 
     
Distribution au Katanga :   view map  
 
 
Histoire, ethnologie, sociologie
Interactions avec l'homme :   Aucune 
     
Tabous :    
     
Légendes, croyances, folklore :    
     
Chasse, pêche :   Est chassé à l'aide de pièges. 
     
Alimentation :   Sa chair est consommée. 
     
Apprivoisement, élevage :    
     
Usage de la peau ou d'autres parties :    
  


Avertissement :

Cette base de données a été établie d'après des ouvrages faisant autorité et avec l'aide de scientifiques renommés. Cependant, il est certain que des erreurs doivent y figurer.

Les noms vernaculaires ont été recueillis sur le terrain et dans la littérature coloniale de la première partie du 20éme siècle. Les religieux ayant établi les premiers dictionnaires n'étaient pas forcément des naturalistes avertis et dès lors, de grossières erreurs doivent avoir été commises.

Nous invitons toute personne qui pourrait nous aider à améliorer cet outil de travail à nous contacter pour nous faire part de ses remarques et nous faire partager ses connaissances.



+  Vous êtes dans la classe : ROOT > Vertebrata (Vertébrés) > Mammalia (Mammifères) > Insectivora (Insectivores) > Macroscelidae (macroscélides)
Design by McArnolds Group SA | Development and code by AMESIS SPRL